Pourquoi tu te déguiseras pas en Pocahontas à l’Halloween

L’Halloween, c’est ma fête préférée du monde. Se déguiser, décorer sa maison, être entre amis, manger plein de sucre, boire du vin : y’a quoi de mieux, hen?

Sauf qu’avec cette fête vraiment cool là vient aussi bin des affaires plates. Pis j’parle pas des aiguilles cachées dans les bonbons ou bin des gens qui donnent des maudits sacs de chips ou des raisins secs aux enfants au lieu du chocolat (même si ça aussi, c’est plate).

J’ai déjà parlé des costumes sexistes. Je reviendrai pas là-dessus. Ça prends pas un doctorat en études féministes pour se rendre compte qu’il y a un problème intense de sexisme dans les magasins de costumes d’Halloween.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’appropriation culturelle et de racisme.

Pis je vais vous donner vraiment plein de bonnes raisons pour ne pas vous déguiser en :

– Chef amérindien

– Taliban

Geisha

– Mexicain

– Africain

Ou un autre costume raciste du genre. Vous comprenez le pattern.

Lire la suite

Publicités

Les jouets sexuels

how-to-tell-if-a-toy-is-for-boys-or-girls

Okay, j’devrais peut-être parler de jouets sexués, mais ça me prenait un titre accrocheur pis mon nom est déjà associé avec des drôles de mots sur les z’internets grâce à ce blogue, faque je me suis dit WHY NOT.

Dans ce billet, j’parlerai pas de dildos ou de menottes, bin non.

En fait, on va parler … de jouets pour enfants pis de cadeaux de Noël. (C’est là que je réalise que mon intro est vraiment weird pour mon sujet. Eh!)

Y’a bin des trucs qui m’énervent de Noël. J’trouve que ça a complètement perdu sa signification, ça stresse le monde pis, selon moi, ça pourrait être bin plus simple pis l’fun.

Mais, dans toute cette grosse game, ce qui me gosse le plus, c’est les maudits cadeaux de Noël  bin roses pis bin bleus qu’on donne aux enfants, année après année, pour être certains qu’ils entrent dans les rôles socialement acceptables qu’on a prévu pour eux.

J’m’explique.

Lire la suite

Cet article est fier de soutenir les femmes atteintes du cancer du sein. *

* En faisant rien pantoute. Mais, j’veux dire, je les soutiens dans ma tête faque, lisez-le.

Regardez, j'ai même mis un ruban rose, ça doit être legit !

Regardez, j’ai même mis un ruban rose, ça doit être legit !

L’autre jour à la pharmacie, j’ai entendu une madame dire qu’elle achetait un cossin « parce que c’était le mois pour le cancer du sein ».  J’aurais pu y dire que c’était bien le mois contre le cancer du sein, mais, en fait, elle avait pas tort.

Si vous n’avez pas vu l’excellent documentaire Pink Ribbons Inc., allez me trouver ça sur Internet tu-suite.

J’vous ferais pas un re-cap au complet, mais dans les grandes lignes, ça explique pourquoi les trucs « contre le cancer du sein » avec les rubans roses, les évènements et les millions de trucs à vendre, c’est un gros, gros scam.

Les seins, ça vend! Et y’en a une couple qui l’ont très bien compris.

On met du rose sur TOUT.

Des champignons. Des guns. Des sites pornos. Des boîtes de Kleenex.

Des trucs de cuisine, de char, de mode.

On peut trouver pratiquement n’importe quoi avec un p’tit ruban rose dessus.

Pis là, groupe, si tous les beaux sous ramassés par les dits achats de cossins roses s’en allaient direct dans la recherche ou dans les soins aux patients, ça serait vraiment cool. On se ferait tous un gros hug en se disant qu’on est bons pis fins.

Mais la vie étant ce qu’elle est, c’est évidemment pas le cas.

De tout l’argent amassé par la vente de machins roses, par les marches, les courses ou les sauts en parachute contre le cancer du sein, il n’y a qu’une infime partie – quand il y en a une – qui va réellement à la cause.

Pourquoi?

Lire la suite

Miley, faut qu’on parle.

Bin oui, de retour à mes vieilles habitudes sur mon blogue de féministe frustrée!

YAY!

Si vous avez Internet (fort probable si vous lisez ces lignes), vous avez surement entendu parler/regardé la performance assez spéciale de Miley Cyrus au Video Music Awards qui avait lieu dimanche dernier.

Tsé, le six minutes le plus rempli de malaise de l’histoire de l’humanité?

Ouais, cette performance là.

À peu près tout est wrong dans ce numéro. Y’ont vraiment pas eu l’idée du siècle, mettons.

Déjà, s’t’un peu quétaine. Du réchauffé. Des ours tristes qui dansent, du twerkage, des filles toutes nues qui se frottent, des langues sorties.

On en a eu notre claque cet été, non?

Mais, jusque-là, selon moi, on est dans l’habituel.

Des filles très peu vêtues qui grindent langoureusement des hommes plus âgés complètement habillés, avec en trame de fond une toune qui suggère que la fille est un animal qui wanna get nasty, c’est pas extra original.

J’dis pas que je suis pour, c’est super méga sexiste pis ça devrait pas être comme ça dans la vie.

Ce que je dis, c’est juste que des trucs du genre, on voit en boucle, et en boucle, et en boucle sur les ondes de Musique Plus et autres channels de ce genre. Pis personne semble capoter avec ça.

Pourtant, dimanche, après la performance de Miley, gros drame. Les gens sont pratiquement montés aux barricades.

Pas pour parler du sexisme beaucoup trop présent dans l’industrie des vidéoclips/de la musique pop en général.

Pas pour parler du fait que c’est troublant qu’un homme marié de 40 ans accepte de se faire twerker dessus par une jeune fille de 20 ans live à la télévision nationale.

Pas pour parler des paroles ridiculement dégueulasses du « hit de l’été », Blurred lines.

Non, non.

Le monde s’est mis en gang, bin comme y faut, pour traiter Miley Cyrus de MAUDITE GROSSE PUTE.

Lire la suite

Un autre blogue pour l’été, c’est FOU RAIDE!

Hey groupe!

Jusqu’au mois d’août, j’écrirais sur un autre blogue.

C’est que, voyez-vous, je suis en voyage dans l’Ouest Canadien pour l’été!

Moi et ma partner de roadtrip, on s’est dit qui manquait de blogues de voyage sur l’Ouest (LOL) alors on a décidé d’en écrire un – le meilleur évidemment. 

Suivez donc mes aventures au oulesoleilsecouche.wordpress.com

Bon été! 

Moraine-Lake--BC-canada-55818_800_571

 

Bikini bullshit.

«  Get bikini ready in 7 days! »

« How to get a bikini ready body? »

« Get your best summer body EVER! »

«  Beach body for the summer! »

TA-YEULE.

On dirait que 5-6 semaines avant l’été, la pression sociale sur le corps des femmes, déjà pas mal présente à longueur d’année, est exponentielle.

Pourquoi?

Parce que ça l’air que si tu veux porter un bikini sur la beach cet été (ou des shorts, ou des jupes, ou des camisoles, name it), ton corps doit correspondre à des critères très, très précis.

Tu ne dois pas avoir de gras en trop. Tu dois avoir des mensurations de rêve. Tu dois être musclée. Tu dois être bronzée. Tu dois être épilée. Tu ne dois pas avoir de cellulite, et encore moins de vergetures.

Bref, pour oser montrer ton corps dénudé en public, tu dois être parfaite.

Sinon ARKE, DÉGUEU, QU’EST-CE QU’À CRISSE S’UA PLAGE, ELLE!

Right?

Lire la suite

La fin est proche.

J’ai pas le temps d’écrire sur mon blogue parce que je suis en fin de session, voilà.

Tsé, les quelques semaines dans la vie des étudiants où siester est le luxe ultime, où on se sent coupable de regarder une demi-heure de télé au lieu de faire nos lectures, où on veut arracher la tête des membres de notre maudit travail d’équipe, où on passe tellement de temps devant notre ordi qu’on a mal aux yeux pis qu’on est cernés bleu-mauve.

Ouais bin, j’suis dedans, là.

Dans ces temps difficiles, j’essaie de me remettre de bonne humeur en me disant qu’au fond j’suis chanceuse, que c’est pas tout le monde qui peut aller s’instruire (mettons) à l’université, que ça fait partie de la vie des étudiants, que c’est un dernier boost à donner, blablabla.

Mais ça marche pas vraiment.

Les fins de sessions, ça suck. Point final.

Faque, je vous reviens quand j’aurais réussi à survivre à mon travail de politique, mon travail de communication, mon travail d’entrepreneuriat, mes lectures, mes résumés de lectures, mon étude, mes trois mille examens …

Bonne fin de session, groupe!

 Capture d’écran 2013-04-12 à 08.48.01