Pourquoi tu te déguiseras pas en Pocahontas à l’Halloween

L’Halloween, c’est ma fête préférée du monde. Se déguiser, décorer sa maison, être entre amis, manger plein de sucre, boire du vin : y’a quoi de mieux, hen?

Sauf qu’avec cette fête vraiment cool là vient aussi bin des affaires plates. Pis j’parle pas des aiguilles cachées dans les bonbons ou bin des gens qui donnent des maudits sacs de chips ou des raisins secs aux enfants au lieu du chocolat (même si ça aussi, c’est plate).

J’ai déjà parlé des costumes sexistes. Je reviendrai pas là-dessus. Ça prends pas un doctorat en études féministes pour se rendre compte qu’il y a un problème intense de sexisme dans les magasins de costumes d’Halloween.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’appropriation culturelle et de racisme.

Pis je vais vous donner vraiment plein de bonnes raisons pour ne pas vous déguiser en :

– Chef amérindien

– Taliban

Geisha

– Mexicain

– Africain

Ou un autre costume raciste du genre. Vous comprenez le pattern.

Un peu soul dans un party du mois d’octobre, on a tous déjà croisé un gars avec un poncho, un sombrero et une moustache qui appelait tout le monde « amigo »! On a tous déjà croisé une fille avec du fond de teint blanc, un kimono pis des baguettes dans les cheveux. On a tous déjà croisé quelqu’un qui – un peu en retard pour trouver son costume – s’est mis deux barres de rouge à lèvres sur les joues et une coiffe amérindienne en plumes.

Ces gens-là sont pas nécessairement racistes et font probablement pas partie d’un réseau néo-nazi. Pourtant, ils perpétuent (peut-être sans s’en rendre compte) des stéréotypes offensants en faisant de l’appropriation culturelle.

C’est quoi l’appropriation culturelle, au juste?

Dans les grandes lignes, c’est quand tu t’appropries les traditions, les expressions, les vêtements, les accessoires ou les rituels d’une autre culture, sans faire partie ou sans permission de la dite autre culture. On le fait tous un peu, à différents degrés – par exemple, les bindis ou les motifs navajo sont super à la mode ces temps-ci.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’appropriation culturelle, c’est surtout wrong, offensant et nocif quand on s’approprie la culture d’une minorité ou d’un groupe marginalisé qui a déjà été exploitée par une culture dominante.

Par exemple, se déguiser en gros touriste américain, ça aura pas la même connotation ni le même impact que de se déguiser en Africain avec une black-face. Pourquoi? Parce que le gros touriste américain fait partie d’une culture dominante qui a déjà exploité – et qui continue de discriminer – les gens de couleur.

Dans le même ordre d’idée, se déguiser en « Québécois » avec un chapeau en racoon et une chemise carreautée aura pas la même connotation ni le même impact que de se déguiser en amérindien. Pourquoi? Parce que le « Québécois » fait partie d’une culture dominante qui a déjà exploité – et qui continue de discriminer – les autochtones de la province.

tumblr_mvhoht3nIk1s983rho1_400

Vous commencez à comprendre?

Ultimement, le best, à l’Halloween mais aussi dans les autres sphères de la vie, c’est de ne pas faire d’appropriation culturelle du tout. Peu importe le degré à lequel on le fait ou l’impact que ça peut avoir.

Voici pourquoi en cinq points faciles :

1 – Il existe un milliard de millions d’autres costumes l’fun, cool et surtout pas racistes.

2 – Réduire la culture d’un groupe de la population ou d’une race entière à un costume cheap, zéro authentique et stéréotypé, c’est vraiment poche et réducteur.

3 – Le racisme est encore un problème aujourd’hui et on veut surtout pas y participer, même si c’est « juste un costume ».

4 – À la fin de la soirée, ton costume « drôle » de « femme arabe » pis ton voile, tu vas pouvoir l’enlever. La vraie femme voilée, elle, va continuer de faire rire d’elle et de se faire traiter de terroriste dans le métro.

5 – Il faut comprendre que nos choix, même si c’est l’Halloween pis que c’est l’fun, ont des implications sociales. Même si t’as pas voulu offenser personne avec ton costume de geisha pis que tu trouvais juste ça beau, c’est raciste pareil.

En prime, cinq phrases que tu peux pas utiliser pour excuser ton costume d’Halloween raciste :

  • « J’fais juste apprécier leur culture. J’leur rends hommââââge. »
  • « J’ai un ami noir, pis y’a trouvé ça drôle. »
  • « Franchement, y’a des affaires plus graves que ça dans la vie! »
  • « Moi, j’trouve pas ça offensant. Tsé, je le fais dans le respect. »
  • « Je suis 1/14 amérindienne, faque tsé j’peux me déguiser en Pocahontas, c’est ma culture aussi. »

Groupe, please, tu fais un effort cette année pour ton costume?

Racism et sexism free, t’es MÊME PAS GAME!

Joyeuse Halloween!

tumblr_mcrn49unr81qiydvpo1_1280

En rafale :

Sérieux, ÉCOUTEZ-ÇA. Meilleur vidéo, drôle et intelligent, pour comprendre tout ce dont on vient de jaser.

T’as besoin d’aide pour savoir si ton costume est raciste? Clique-ici.

On l’a vue et revue, mais super campagne sur le sujet des costumes et de l’appropriation culturelle.

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi tu te déguiseras pas en Pocahontas à l’Halloween

  1. Bonjour Elisabeth, j’aimerais te rejoindre sur courriel, pourrais-tu m’envoyer le tien s.v.p (ça serait pour une entrevue)
    merci bonne journée :)

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s